jeudi 16 octobre 2008

Constat du système économique web 2.0

web 2.0

web 2.0

La nouvelle génération de l’Internet renverse quelque peu les idées émises par nos grands marketeurs. En effet, nous glissons d’une société de consommation (gestion de la rareté) à un système de gratuité (à outrance). Pour mieux cerner ce phénomène je vous propose une rapide explication.

Ces dernières années nous avons « subi » un marketing traditionnel (besoin > désir), où l’omniprésence de la marque était un facteur incontournable. Le support web était alors utilisé comme plaquette d’entreprise, où l’internaute allait uniquement chercher de l’information. Avec l’arrivée des compagnies lowcost (par exemple easyjet), les mentalités ont commencé à changer. Se déplacer facilement et rapidement à petit budget, est désormais possible. D’ailleurs les business men ont adopté ce système (en payant le prix fort). Une nouvelle économie est en train de naître. La technologie de ces dernières années a évolué selon la loi de Moore, les connections sont extrêmement performantes. Le haut débit est à la portée de (presque) tous, et de ce fait, l’information est immédiate.

Lire la suite

mercredi 9 avril 2008

L'écologie numérique fait vendre!

Les entreprises suisses et étrangères l'ont bien compris, se mettre au vert est une tendance pour les années à venir. Souvenez-vous du film de Al Gore (la vérité qui dérange), qui remet en question notre système de fonctionnement... Au niveau politique suisse, nous constatons une augmentation de  […]

Lire la suite

jeudi 18 octobre 2007

Bouche à oreille, le marketing tendance

mains.jpg

mains.jpg

Changements climatiques

La poudre à lessive qui lave plus blanc que blanc, qui d'entre nous croit encore ceci aujourd'hui? Le consommateur (fort heureusement) devient résistant à la publicité. On parle même d'un consom Acteur de ses choix! Le marketing traditonnel est mort, comme le suggère loic lemeure, manitou des blogs. Et oui, nous ne sommes plus dupes, nous analysons, décortiquons les messages publicitaires qui nous entourent, et nous refusons farouchement certains (commes le mailling) messages, considérés comme une intrusion dans nos vies privées. Notre agence de communication lausannoise considère qu'imposer une idée à une personne, n'a rien de bon, au contaire, cela repousse le client et il va ainsi chercher ailleurs.

Lire la suite