ESPACE DE VIE EN RÉSEAU AUTONOME

Ce thème a fait l’objet de plusieurs études dédiées à son interprétation et à son analyse : l’espace comme lieu, mais également comme expression de l’infini, de l’inconnu ; la vie en réseau et sa connotation technologique ; l’absence de la virgule devant « autonome » (est-ce un « réseau autonome » ou une « vie autonome » ?)… Toutes ces questions et ces discussions ont été ressassées à travers ces quelques mots riches de sens. En outre, des thèmes tels que l’écologie, l’ouverture aux autres et l’utilité de l’art ont été traités avec intérêt et sensibilité. Cet espace de vie en réseau autonome est finalement devenu une zone de recherche artistique active, un horizon dédié à l’expression urbaine. Au même titre que le break danse ou le rap, ce projet est une approche de cet espace de vie qu’est l’agglomération urbaine. Les installations créées par ces jeunes artistes représentent donc un nouveau point de vue, une nouvelle « interface de communication » avec un public qui sera, nous en sommes certains, étonné du degré de créativité de cette classe.

On vous attend nombreux le 16 juin de 16h00 à 18h30.

Un avant-goût de ce qui vous attend !