Dans le cadre d'un mémoire, j'ai effectué une recherche sur les médias sociaux en Suisse romande.

Je vais vous partager en plusieurs posts mon analyse sur le thème suivant :

« Quelles stratégies d’adoption peut-on proposer aux PME suisses qui désirent optimiser leur présence en ligne à l’aide des médias sociaux? »

Bonne lecture!

L’évolution rapide de l’Internet a pris un essor considérable ces dernières années. Les foyers suisses ont un accès à l’Internet de plus en plus rapide. L’accès à l’information est ainsi immédiat. Cette avancée technologique est une amélioration notable et elle change nos habitudes de consommation. Les personnes se connectent pour partager de l’information, connaître les nouveautés, échanger et construire quelque chose de novateur. L’utilisation régulière des médias sociaux est un phénomène mondial. On définit sous le terme de « média social » l’ensemble des services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur Internet. Les réseaux sociaux sont donc ces échanges interactifs et créatifs. De plus en plus d’internautes proposent des sons, des vidéos et des images en temps réel sur toute la planète. Facebook a, par exemple, doublé son nombre d’utilisateurs du mois d’avril à décembre 2009 (Schenk, 2010, p.42). D’après une étude de Nielson (cf. annexe 1) les internautes passent actuellement plus de temps à consulter les réseaux sociaux que leur messagerie, quelle formidable interactivité!

Les réseaux sociaux sont possibles grâce aux technologies regroupées sous le terme Web 2.0. La simplicité de la mise en ligne amène une nouvelle dimension. En effet cette manière de communiquer propose des opportunités innovantes de dialogue avec le monde. La technologie du Web 2.0 est utilisée par des grandes entreprises qui profitent largement des bénéfices engendrés par une utilisation adéquate des réseaux sociaux. 

Est-ce adapté aux petites entreprises?

Dès lors, je me suis questionné sur l’application de ces stratégies concernant des entreprises plus modestes.

Selon une recherche de la School of Business de l’université du Maryland, (réalisée par Networks Solutions) je relève que les petites entreprises américaines utilisent ces outils afin de se rapprocher de leurs clients, en tenant compte de leurs remarques et pour les aider dans leurs processus d’achat. Il me semble pertinent d’observer ce phénomène qui arrive petit à petit en Suisse. Mais en faisant des recherches sur des entreprises suisses, principalement des PME, je constate qu’elles ne « surfent pas sur la vague » de ces nouvelles technologies. Nous sommes pourtant dans un pays dotés de moyens technologiques et financiers, mais bon nombre d’entreprises n’utilisent pas ou peu les réseaux sociaux. Je suis interpellé par ce constat puisque les PME représentent environ 99% des entreprises (OFS, 2008) dans notre pays! Par ce travail je cherche à observer plus attentivement ce phénomène et à découvrir les raisons de la non-utilisation des réseaux sociaux par ces PME suisses, bien que les avantages aient été prouvés. Ce travail s’intéresse donc à l’intégration des médias sociaux dans le cadre des PME en Suisse romande.

En analysant les résistances, je souhaite également proposer une intervention ciblée auprès des PME suisses afin de les inciter à modifier leurs comportements vis-à-vis des réseaux sociaux. Je souhaite apporter des pistes afin d’encourager les PME suisses à les utiliser et donc à maximiser leur bénéfice.

Pour terminer cette première partie, je vous laisse quelques statistiques des réseaux sociaux les plus populaires en Suisse, par Sabine Dufaux.